Née en 1998, la compagnie "Le Coût du lapin" est un collectif d'artistes qui a 7 spectacles à son actif:

Le sommeil du lapin (1999), Squeak (2002), L'os (2004), Médée Kali et le tigre bleu de l'Euphrate (2009), le petit prince écarlate (2014),  "Romance, proposition N0 1: A House full of Tigers" (2016) et "Romance, proposition N02 : Dancing in a Dark Desert" (2019).

Les membres fondateurs de la compagnie sont Marie-Madeleine Pasquier, Céline Goormaghtigh, Hélène Cattin, Emmanuelle Vouillamoz Grbic et Valérie Liengme.

                                                  

                               Extraits de la critique du dernier spectacle de la compagnie par Marie.Pierre Genecand

 

 «Romance proposition No 2: Dancing in a Dark Desert» plonge le public dans le noir pour qu’il ressente mieux l’effroi des femmes battues. Insolite et éprouvant.

Dans ce spectacle où le son enregistré est roi, Valérie Liengme et Marc Berman pointent les représentations de genre et de classe qui, malgré une résistance croissante, continuent à faire leur loi. 

Ici, l’homme frustré s’appelle Vlad (Juan Bilbeny), ancien boxeur à succès qui ne supporte pas son nouvel anonymat et l’amour fou que vit Calicou (Pierre Spuhler), son meilleur ami. Dès lors, il va tuer Lili (Laurie Comtesse), l’égérie libérée et insoumise de son pote préféré.

les spectateurs n’entendent pas ce thriller de manière linéaire. Ils le reçoivent en pièces détachées qui mêlent le présent et le passé, les moments sensuels et les épisodes plus sombres.

La charge, lourde et sombre, rappelle l’ancrage punk-rock de Valérie Liengme.

Plusieurs fois, Marc Berman, aidé de Malena Sardi, réussit ce prodige: rendre les enregistrements si vivants qu’on tourne la tête pour traquer la situation en question. Parfois les voix se chevauchent, comme les multiples lettres qui commencent par «Cher amour», et le texte devient musique.

Si le noir de la salle n’est pas total, c’est aussi parce que des femmes font tapisserie. Le vidéaste Sven Kreter a filmé une dizaine de comédiennes qui, dans des tenues allant de la robe fleurie à la combi léopard, tombent et retombent du ciel le long des parois du Galpon. «Manière de montrer que, souvent, encore aujourd’hui, les femmes sont réduites à une image, une projection», explique Valérie Liengme. L’effet est assez stupéfiant.

Show More

    CONTACT :   Cie Le Coût du Lapin / c/o Valérie Liengme /  Maupas 7,  1004 Lausanne/ tél : 076.383.51.85 / mail : valerieliengme@hotmail.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now